On en parle

Prendre et donner, Jeanne Gatard, le sac du semeur 2

 

…..« Je reste un lecteur convaincu de la revue L’Infini qui consacre dans son dernier numéro (le numéro 140) un dossier sur Marcelin Pleynet. J’accorde une grande importance aux numéros de l’année 1998. Je suis aussi un lecteur de la revue Fusées dont les 22 numéros demeurent pour moi une référence constante (Mathias Pérez). Je citerais volontiers la revue Europe dont bon nombre de numéros sont dans ma bibliothèque (Victor Hugo, André Breton, Tristan Tzara, Michel Butor, Bernard Noël, Henri Meschonnic). Je lis autrement avec beaucoup d’attention la revue Résonance générale (L’Atelier du Grand Tétras) qui pense vers Émile Benveniste et vers Henri Meschonnic. J’apprécie également l’énergie combative de Guillaume Basquin et Les Cahiers de Tinbad (Éditions Tinbad). Il serait difficile d’évoquer aussi tout ce qui se passe actuellement sur la toile. Sinon, j’aime relire la revue Potlatch (Guy Debord) et la revue TXT (Christian Prigent). Je constate que la plupart des revues littéraires n’ont pas la qualité de ces deux dernières revues. La revue idéale doit avoir pour but quelque chose de la feuille de chou (rapidité) et de la revue d’art soigneusement imprimée (travail conséquent). La littérature est nécessairement orientée sinon elle n’est que du vent. »

Portrait d’une revue numérique, entretien d’Arnaud Le Vac avec Fabien Ribery, L’Intervalle, le  5 octobre 2017.

Dessin : Prendre et donner, Jeanne Gatard, Le sac du semeur 2.